Articles

Le pouvoir adjudicateur ne peut imposer le recours aux moyens électroniques en cours de marché

Le pouvoir adjudicateur ne peut imposer le recours aux moyens électroniques en cours de marché

Le pouvoir adjudicateur ne peut imposer le recours aux moyens électroniques en cours de marché

27.12.2016 BE law

Le recours aux moyens électroniques pour le dépôt des demandes de participation ou des offres n’est permis que (i) si le pouvoir adjudicateur décide d’imposer ou d’autoriser le recours aux moyens électroniques et (ii) s’il est fait mention de cette décision, ainsi que les moyens électroniques et l’adresse électronique à utiliser, dans les documents de marché. En outre, le pouvoir adjudicateur doit garantir la confidentialité des offres, ainsi que l’inaccessibilité de leur contenu jusqu’aux date et heure fixées à cette fin.

Le FOREM a lancé un marché public de services juridiques de consultation et de représentation en justice, par procédure négociée avec publicité. Au terme de la phase de sélection qualitative, quatre candidats ont été sélectionnés, dont le requérant.

Par un courrier simple, la partie adverse a invité les candidats sélectionnés à remettre une offre par courrier, suivant les prescriptions du cahier spécial des charges. Par courriel, elle a exigé que les offres soient également communiquées par courriel, avant le 3 octobre 2016.

Le 30 septembre 2016, le requérant a envoyé son offre par courrier et par courriel. Le même jour, il a reçu un accusé de réception du courriel contenant son offre, indiquant que son message avait été lu. L’offre du requérant n’a toutefois pas été retenue.

Parmi les différents moyens soulevés, le requérant considérait que c’était à tort que la partie adverse avait exigé que l’offre du requérant lui parvienne également par courriel, alors que les documents de marché ne prévoyaient pas une telle possibilité et que rien ne permettait de s’assurer que la confidentialité des offres avait été garantie et qu’il n’avait pas été pris connaissance de son contenu avant l’expiration du délai prévu pour le dépôt.

Le Conseil d’Etat rappelle qu’en vertu des articles 6 et 52, §2, alinéa 1er, de l’arrêté royal du 15 juillet 2011 relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques, le pouvoir adjudicateur est tenu, pour chaque marché, de décider s’il impose, autorise ou interdit le recours aux moyens électroniques pour le dépôt des demandes de participation ou des offres. Cette décision, ainsi que les moyens électroniques et l’adresse électronique à utiliser, doivent être mentionnés dans les documents de marché. En l’absence de ces mentions, l’utilisation des moyens électroniques est interdite. En outre, des dispositions doivent être prises pour garantir la confidentialité des offres, ainsi que l’inaccessibilité de leur contenu jusqu’aux date et heure fixées à cette fin.

In casu, le Conseil d’Etat a suspendu la décision d’attribution car rien ne laissait penser, dans le dossier administratif, qu’« une décision conforme à l'article 52, § 2, alinéa 1er, (…) aurait été mentionnée dans les documents du marché, ni même qu'une telle décision aurait été prise par l'organe compétent de la partie adverse, de sorte que l'utilisation des moyens électroniques, pour l'introduction des offres, devait être tenue pour interdite, et non obligatoire (…). Il n'apparaît pas davantage (…) qu'auraient été prises les dispositions qui s'imposent pour garantir la confidentialité des offres, ainsi que l'inaccessibilité de leur contenu jusqu'aux date et heure fixées à cette fin ».

Lien : C.E. n° 236.938 du 27 décembre 2016

Related news

20.01.2022 NL law
E-book: belangrijkste ontwikkelingen bestuursrecht en omgevingsrecht 2021 in blogs en podcasts

Articles - De bestuursrechtadvocaten van Stibbe in Amsterdam bloggen regelmatig over actuele onderwerpen op het gebied van het bestuursrecht en het omgevingsrecht. In dit e-book zijn voor u de belangrijkste bestuursrechtelijke blogs en podcasts over 2021 gebundeld. Deze blogs geven een goed beeld van de ontwikkelingen uit het afgelopen jaar. Veel van deze ontwikkelingen zetten zich voort in 2022. Onderwerpen waarover we het komende jaar waarschijnlijk nog veel gaan horen zijn:

Read more

07.01.2022 NL law
FAQ: Gevolgen van het Didam-arrest voor de verkoop van onroerende zaken door overheden

Short Reads - In het 'Didam'-arrest van 26 november 2021 (ECLI:NL:HR:2021:1778) heeft de Hoge Raad geoordeeld dat overheden bij de verkoop van grond gelegenheid moeten bieden aan (potentiële) gegadigden om mee te dingen. Dat betekent dat overheden niet zonder meer vrij zijn om grond te verkopen aan een partij naar keuze. Overheden moeten gelijke kansen bieden bij uitgifte van grond. In dit blogbericht bespreken wij in FAQ-vorm het arrest en gaan wij in op de praktische betekenis van dit arrest voor de praktijk.

Read more

11.01.2022 NL law
Webinar "Trends en ontwikkelingen in het bestuurs- en omgevingsrecht"

Seminar - Tijdens een webinar op donderdag 20 januari, 15.00 – 17.00 uur, gaan de bestuursrechtadvocaten van Stibbe in op relevante trends en ontwikkelingen in het Bestuurs- en omgevingsrecht. Er wordt teruggekeken op de belangrijkste ontwikkelingen van afgelopen jaar en u wordt geïnformeerd over wat u in 2022 kunt verwachten.

Read more

06.01.2022 NL law
Evenredige vertegenwoordiging van generaties

Short Reads - Wie aan het einde van het jaar de verkiezing van de muziek Top 2000 een beetje volgt, weet waar de schoen wringt als het gaat om evenredige vertegenwoordiging van de diverse generaties in onze maatschappij. In de bovenste regionen van deze Top 2000 zijn bands uit de jaren zestig, zeventig en tachtig van de vorige eeuw steevast oververtegenwoordigd. Wel veel rock, maar weinig rap. 

Read more

07.01.2022 NL law
FAQ: Consequences of the Didam judgment for the sale of land by governments

Short Reads - In the Didam judgment of 26 November 2021 (ECLI:NL:HR:2021:1778) the Supreme Court ruled that public authorities must sell land in a transparent manner that gives all interested parties the opportunity to bid. This means that public authorities are not outright free to sell land to a party of their choice. Public authorities must provide equal opportunities when transferring land.

Read more

06.01.2022 NL law
De Belgische Raad van State draait de sluiting van culturele instellingen vanwege de coronacrisis terug: een relevante uitspraak voor het Nederlandse coronabeleid

Short Reads - Vanwege de coronacrisis neemt de overheid in België maatregelen, die deels vergelijkbaar zijn met de coronamaatregelen in Nederland. Een van deze maatregelen is de sluiting van binnenruimtes van culturele instellingen. De hoogste bestuursrechter in België – de Raad van State –  heeft deze maatregel tijdelijk geschorst. In dit blogbericht beantwoord ik de vraag welke relevantie deze uitspraak voor de Nederlandse praktijk heeft.

Read more