Articles

Sauf exceptions, le marché public est un contrat soumis au droit commun des contrats et de la preuve

Sauf exceptions, le marché public est un contrat soumis au droit commun des contrats et de la preuve

Sauf exceptions, le marché public est un contrat soumis au droit commun des contrats et de la preuve

24.03.2017 BE law

Par un arrêt encore inédit du 24 mars 2017, la Cour d’appel de Bruxelles (2e Chambre) a rappelé quelques principes applicables à l’exécution des marchés publics.

Tout d’abord, un marché public est un contrat synallagmatique de sorte que, sauf les exceptions prévues par la loi, les dispositions du Code civil et la théorie générale des obligations s’y appliquent. Ensuite, les règles du droit commun de la charge de la preuve s’appliquent, sauf disposition légale spécifique, aux marchés publics. Conformément à l’article 1315, celui qui réclame l’exécution d’une obligation doit la prouver et celui qui s’en estime libéré doit justifier le paiement ou le fait qui a produit l’extinction de son obligation.

Concernant l’obligation pour le pouvoir adjudicateur de vérifier la déclaration de créance et de dresser au plus tôt un procès-verbal mentionnant la somme qu’il estime réellement due (art. 15 §1er, 2° du CGCh, art. 95 §2, 2° des RGE), la Cour constate certes qu’en l’espèce le pouvoir adjudicateur n’établit pas avoir exécuté cette obligation, mais rejette la solution retenue par une jurisprudence - qualifiée d’isolée - de la Cour d’appel de Mons. Celle-ci, par un arrêt du 9 octobre 2009 (Entr. et dr. 2010, p. 267), avait considéré que l’état d’avancement qui n’avait pas fait l’objet d’un procès-verbal dans le délai ne pouvait plus être contesté par le pouvoir adjudicateur. La Cour d’appel de Bruxelles, se fondant sur le rapport au Roi précédant l’arrêté royal du 14 janvier 2013 concernant l’article 95 des RGE, décide que la seule sanction du non-respect de l’obligation de dresser le procès-verbal fixant la somme due consiste dans le paiement des intérêts prévus en la matière.

Mais la Cour d’appel de Bruxelles indique qu’en cas de délai déraisonnable mis par le pouvoir adjudicateur pour communiquer ses contestations, le juge peut en tirer toutes les conséquences sur le plan probatoire, eu égard à l’obligation pour les parties de collaborer loyalement à la charge de la preuve. Dans le cas d’espèce, la Cour a constaté que l’expertise ordonnée par le premier juge n’avait pas été mise en mouvement par les parties et qu’il n’en était pas demandé de nouvelle, de sorte que les parties restent en défaut de prouver leurs prétentions ou contestations, dont elles ont en conséquence été déboutées.

 

Related news

08.08.2018 NL law
Het beginsel van gelijke kansen geldt ook bij de verdeling van schaarse subsidiemiddelen

Short Reads - Bij de verdeling van schaarse subsidiemiddelen door het bestuur moet op enigerlei wijze aan (potentiële) gegadigden ruimte moet worden geboden om naar de beschikbare middelen mee te dingen. Deze toepassing van het gelijkheidsbeginsel gaat zo ver dat onder omstandigheden het rechtszekerheidsbeginsel ervoor moet wijken. Dit blijkt uit een uitspraak van de Afdeling bestuursrechtspraak van de Raad van State van 11 juli 2018 (ECLI:NL:RVS:2018:2310).

Read more

27.07.2018 NL law
Conclusie AG programma aanpak stikstof: het PAS als instrument is veelbelovend, maar twijfel of het voldoet aan de Habitatrichtlijn. De ADC-toets als creatieve oplossing om het PAS in stand te kunnen houden?

Articles - Advocaat-Generaal ("AG") Kokott heeft op 25 juli 2018 een conclusie genomen over de vragen van de Afdeling bestuursrechtspraak over het programma aanpak stikstof. Een dergelijk programma kan op zichzelf voldoen aan de Habitatrichtlijn. Knelpunt ziet de AG in het vooruitlopen op de positieve effecten van te treffen reductiemaatregelen. Verder geeft de AG als handreiking mee gebruik te maken van de zogeheten ADC-toets.

Read more

08.08.2018 BE law
Modification du contenu de la notice d'évaluation et de l’étude d’incidences en Région wallonne

Articles - Un décret du 24 mai 2018 modifie sur plusieurs points le régime de l'évaluation des incidences des projets sur l'environnement en droit wallon. Ce décret allège, d’une part, le contenu de la notice d'évaluation des incidences sur l'environnement et renforce, d’autre part, le contenu de l'étude d'incidences. Il est applicable aux demandes de permis introduites depuis le 16 juin 2018.

Read more

19.07.2018 BE law
Ontsporing van één van de wagons van de Codextrein dreigt: Grondwettelijk Hof schorst nieuwe afwijkingsmogelijkheid voor ontginningsgebieden

Articles - De Codextrein voorziet o.a. in een reeks aan nieuwe afwijkingsmogelijkheden in het kader van de vergunningverlening. Eén van de meest ophefmakende was de nieuwe afwijkingsmogelijkheid voor ontginningsgebieden. Tijdens het debat in de parlementaire commissie werd geopperd dat deze nieuwe afwijking op maat was geschreven van één private onderneming. Het Grondwettelijk Hof schorst nu in zijn arrest van 19 juli 2018 deze afwijkingsmogelijkheid op basis van de schending van het gelijkheidsbeginsel.

Read more

Our website uses cookies: third party analytics cookies to best adapt our website to your needs & cookies to enable social media functionalities. For more information on the use of cookies, please check our Privacy and Cookie Policy. Please note that you can change your cookie opt-ins at any time via your browser settings.

Privacy – en cookieverklaring