Articles

L’appréciation du pouvoir adjudicateur selon laquelle l’offre a effectivement été introduite par le candidat sélectionné ne peut s’effectuer de manière trop formaliste

L’appréciation du pouvoir adjudicateur selon laquelle l’offre a effectivement été introduite par le candidat sélectionné ne peut s’effectuer de manière trop formaliste

L’appréciation du pouvoir adjudicateur selon laquelle l’offre a effectivement été introduite par le candidat sélectionné ne peut s’effectuer de manière trop formaliste

23.02.2017 BE law

Dans son arrêt du 23 février 2017 (rendu dans le cadre d’une procédure d’extrême urgence), le Conseil d’État a souligné que le pouvoir adjudicateur doit prendre en considération les circonstances concrètes de l’affaire lorsqu’il évalue si l’offre répond aux exigences essentielles en matière de régularité (les données permettant d’identifier le soumissionnaire) et si l’offre a été déposée ou non par le candidat sélectionné dans le cadre d’un appel d’offres restreint.

Le Conseil d’État a plus particulièrement estimé que l’indication de certaines données (comme le prévoit l’article 81,1° de l’AR relatif à la passation des marchés publics) à un mauvais endroit dans l’offre n’implique pas que l’on puisse d’emblée ignorer l’ensemble de l’offre.

En l’espèce, il est apparu que ces données étaient mentionnées à un autre endroit de l’offre. Le pouvoir adjudicateur ne peut donc pas effectuer un travail trop formaliste lorsqu’il procède à la vérification de la régularité formelle des offres au risque de violer non seulement le principe de diligence et le principe du raisonnable, mais aussi l’obligation de motivation matérielle.

> En savoir plus en néerlandais

Related news

24.01.2020 NL law
Can the government refrain from imposing enforcement measures if it is not within the offender’s power to comply with a standard?

Short Reads - What should be done if a stakeholder makes a request to the government for enforcement to rectify violations in a scenario where the offender does not have full power to comply because of a reliance on third parties? The Administrative Division of the Dutch Council of State ruled on 23 January 2019 that an administrative body cannot simply reject an enforcement request in such a situation, but must consider whether, for example, the imposition of an order subject to a penalty payment may provide an incentive for the actual termination of the violation.

Read more

16.01.2020 NL law
De Amsterdamse milieuzone voor brom- en snorfietsen: voertuigen van een bepaald jaar weren is mogelijk bij ontbreken van een redelijk alternatief

Short Reads - ABRvS 20 november 2019, ECLI:NL:RVS:2019:3865 Deze blog is het vierde deel in een reeks Stibbeblogs over gemeentelijke milieuzones. In 2017 oordeelde de Afdeling over de milieuzone voor personen- en bestelauto’s met dieselmotoren in Utrecht. In 2018 presenteerde de staatssecretaris van Infrastructuur en Waterstaat haar beleid voor harmonisatie van uiteenlopende gemeentelijke milieuzones. Een jaar geleden maakten wij in een FAQ de balans op over de harmonisatie van milieuzones.

Read more

20.01.2020 NL law
Planologische medewerking mag worden geweigerd als initiatiefnemer zich in strijd met gemeentelijk beleid onvoldoende heeft ingespannen voor draagvlak

Short Reads - De Afdeling bestuursrechtspraak van de Raad van State heeft op 18 december 2019 (ECLI:NL:RVS:2019:4209) overwogen dat een bestuursorgaan geen planologische medewerking hoeft te verlenen aan de wijziging van een bestemmingsplan als de aanvrager zich niet heeft ingespannen om maatschappelijk draagvlak te creëren.

Read more

Our website uses functional cookies for the functioning of the website and analytic cookies that enable us to generate aggregated visitor data. We also use other cookies, such as third party tracking cookies - please indicate whether you agree to the use of these other cookies:

Privacy – en cookieverklaring