Articles

La Wallonie interdit les sacs en plastique à usage unique.

Interdiction des sacs en plastique à usage unique en Wallonie.

La Wallonie interdit les sacs en plastique à usage unique.

03.01.2017 BE law

En Région wallonne, une interdiction générale d’utiliser des sacs en plastique à usage unique a été instaurée : dès le 1er décembre 2016 pour les sacs de caisse et à partir du 1er mars 2017 pour les autres sacs destinés à l'emballage de marchandises.

Par décret du 23 juin 2016, le Parlement wallon a introduit une interdiction générale d’utiliser des sacs en plastique à usage unique. En pratique, cette interdiction a pris effet le 1er décembre 2016 pour les sacs de caisse et, elle s’appliquera aux autres sacs destinés à l'emballage de marchandises à partir du 1er mars 2017 (notamment, les sacs fins destinés à emballer les fruits et légumes).

Cette interdiction s’applique à tous les points de vente au public, qu’ils soient couverts ou non. L’interdiction concerne également tous les modes de vente au public, elle vise donc le commerce ambulant, les marchés et les ventes hors des circuits traditionnels de distribution, comme les ventes à distance.

L’objectif de cette mesure est la prévention de la pollution par la production de déchets liés à ces sacs plastiques. Cette mesure résulte de l’application de la directive 2015/720, qui prévoit que les États membres rendent payants les sacs fins non biodégradables au plus tard au 31 décembre 2018, et/ou prennent des mesures pour réduire leur consommation annuelle à 90 sacs en plastique légers par habitant et par an d’ici à la fin 2019. La directive précise que les sacs en plastique très légers peuvent être exclus du champ d'application de ces mesures mais elle offre aux Etats membres la possibilité d’interdire ceux-ci (la Région wallonne va donc plus loin que ce le droit européen impose).

Selon les travaux parlementaires du décret du 23 juin 2016, la pollution occasionnée par les sacs plastiques est considérablement aggravée par la nature non biodégradable du matériau et sa légèreté favorisant la dispersion. Cette pollution fait peser une grande menace sur les écosystèmes notamment aquatiques. Ces déchets nuisent également à la propreté publique et alourdissent les dépenses publiques consenties pour assurer celle-ci.

La Région wallonne n’est pas la seule à se préoccuper de la question. En Région Bruxelles-Capitale et en Région flamande également, la mesure est envisagée.

En Région Bruxelles-Capitale, une interdiction générale est annoncée pour septembre 2017 pour les sacs de caisse, et septembre 2018 pour les autres sacs. En attendant, certaines initiatives à échelon local ont vu le jour, notamment : la S.A. Abattoir (qui gère les abattoirs et marchés d’Anderlecht), la commune d’Anderlecht et la commune de Saint-Gilles ont interdit la distribution de sacs plastiques à usage unique sur leurs marchés (notamment, depuis le 1er janvier 2017, sur le Marché du Midi).

En Flandre, la Ministre de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), a également manifesté sa volonté d’introduire la même mesure. Toutefois, la mise en œuvre de celle-ci n’a pas été fixée.

 

 

 

Tous droits réservés. Le contenu de cette publication a été rédigé de la manière la plus précise possible. Ceci étant, nous ne pouvons offrir aucune garantie quant à l’exactitude et l’exhaustivité de l’information qui y figure. Les sujets traités dans la présente publication ont été préparés et mis à la disposition de Stibbe à des fins d’information uniquement. Cette publication ne contient aucun avis juridique ou autre avis professionnel et les lecteurs ne peuvent entreprendre aucune action sur la base des informations figurant dans cette publication sans avoir consulté un conseiller au préalable. Stibbe n’est pas responsable de toute action ou décision prise par le lecteur après lecture de cette publication. La consultation de cette publication ne fait en aucun cas naître une relation avocat-client entre Stibbe et le lecteur. Cette publication ne peut être utilisée qu’à des fins personnelles uniquement. Toute autre utilisation est interdite.

Team

Related news

13.08.2019 NL law
Exit willekeursluis: een nieuwe rechterlijke toetsing van algemeen verbindende voorschriften

Short Reads - Met ingang van 1 juli 2019 geldt er een nieuwe maatstaf voor de rechterlijke toetsing van algemeen verbindende voorschriften ("avv's"). De (bestuurs)rechter laat met de '1 juli-uitspraken' van de Centrale Raad van Beroep (die zijn afgestemd met de andere hoogste rechterlijke colleges) definitief de terughoudende zogenaamde 'willekeursluis' uit het klassieke Landbouwvliegers-arrest los. Als de rechtmatigheid van een avv aan de orde is, zal de rechter dit avv voortaan intensiever en kritischer toetsen aan algemene rechtsbeginselen.

Read more

09.08.2019 NL law
Implementatiewet gewijzigde Kaderrichtlijn afvalstoffen in consultatie tot 3 september 2019 – op naar een circulaire economie?

Short Reads - Op 24 juli 2019 is een concept AMvB in consultatie gegaan, die strekt tot wijziging van enkele besluiten ten behoeve van de implementatie van de gewijzigde Kaderrichtlijn afvalstoffen (Richtlijn 2008/98/EG, "Kra", zoals gewijzigd door Richtlijn 2018/851/EU). Deze concept AMvB betreft onder andere de gescheiden inzameling van afvalstoffen en de registratie- en meldplichten met betrekking tot stoffen, mengsels, producten en afvalstoffen In dit blogbericht bespreken wij de wijzigingen die de concept AMvB beoogt, de praktische gevolgen ervan en het doel van de concept AMvB.

Read more

14.08.2019 BE law
Verklaring van openbaar nut is geen "project" in de zin van de MER-regelgeving

Articles - In een recent arrest bevestigt de Raad van State dat "verklaringen van openbaar nut", bedoeld in artikel 10 van de wet van 12 april 1965 betreffende het vervoer van gasachtige produkten en andere door middel van leidingen niet onder het begrip "project" uit de project-MER-regelgeving valt. Of hetzelfde geldt voor elk type gelijkaardige administratieve toelating, is daarmee evenwel nog niet gezegd. Niettemin geeft de Raad met zijn arrest een belangrijk signaal dat niet elke mogelijke toelating onder de project-MER-regelgeving valt.

Read more

08.08.2019 NL law
De fipronil-crisis: volgens de rechtbank handelde de NVWA als toezichthouder niet onrechtmatig

Short Reads - Op 10 juli 2019 heeft de Rechtbank Den Haag geoordeeld dat de Nederlandse Voedsel- en Warenautoriteit ("NVWA") niet onrechtmatig heeft gehandeld tegenover pluimveehouders naar aanleiding van de fipronil-crisis (ECLI:NL:RBDHA:2019:6810). Er is, aldus de rechtbank, geen sprake van falend toezicht of van een schending van een waarschuwingsplicht.

Read more

Our website uses functional cookies for the functioning of the website and analytic cookies that enable us to generate aggregated visitor data. We also use other cookies, such as third party tracking cookies - please indicate whether you agree to the use of these other cookies:

Privacy – en cookieverklaring