Articles

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

15.01.2014 BE law

Le 15 janvier 2014, le Parlement européen a adopté le paquet législatif concernant la modernisation des directives européennes en matière de marchés publics. De nouvelles directives remplacent les directives actuelles 2004/18 (secteurs classiques) et 2004/17 (secteurs spéciaux) ; le paquet législatif comprend par ailleurs une nouvelle directive réglant l’attribution des concessions. 

Also available in Dutch

À travers cette réforme, l’Union européenne espère non seulement renforcer l'efficacité et l'efficience des marchés publics, mais également permettre aux adjudicateurs de mieux utiliser l'instrument des marchés publics au soutien d'objectifs sociétaux communs (notamment sur le plan de l’environnement, de l’innovation, de l’emploi et de l’inclusion sociale).

1. Directives marchés publics

Les nouvelles directives en matière de marchés publics modifient, à bien des égards, les règles actuelles sans toutefois toucher aux principes de bases. Les principales nouveautés sont les suivantes :

  • l’abolition de la distinction entre les services II.A (services prioritaires) et les services II.B (services non prioritaires) et la création d’un régime spécial pour les services sociaux et autres services spécifiques ;
  • l’introduction d’une nouvelle procédure d’attribution, à savoir « le partenariat d'innovation », l’assouplissement des motifs de recours à la procédure négociée avec publicité et au dialogue compétitif ;
  • l’introduction d’un régime d’adjudication plus souple pour les autorités régionales et locales ;
  • l’extension de l’utilisation des moyens de communication électronique au cours de la procédure de passation de marché ;
  • la modernisation des procédures par une réduction des délais et un assouplissement de la distinction entre les critères de sélection et d’attribution ;
  • la simplification de l’accès aux marchés publics des PME par une réduction des charges administratives et l’incitation à diviser les marchés en lots distincts ;
  • la facilitation d’un meilleur usage qualitatif de la commande publique par une amélioration de la prise en compte des critères sociaux et environnementaux. De cette manière, non seulement le prix, mais également les facteurs sociaux et le potentiel d’innovation pourront jouer un rôle ;
  • l’obligation pour les États membres de constituer un organe de surveillance chargé entre autres de surveiller l’application des règles relatives aux marchés publics et de signaler les violations de ces règles à la juridiction compétente.

2. Directive sur les concessions

Jusqu’à présent, les directives actuelles ne s’appliquaient qu’aux concessions de travaux publics. La nouvelle directive sur les concessions contient, quant à elle, une réglementation applicable tant aux concessions de travaux qu’aux concessions de services dont la valeur se situe au-dessus du seuil de 5 millions d’euros. La directive impose une série de garanties procédurales qui visent à ce que la procédure d’attribution se déroule de manière honnête et transparente. Il incombe aux États membres de compléter et de développer davantage ces dispositions minimales s’ils l’estiment opportun.
La réglementation s’applique aux contrats de concession de travaux et services, et ce tant dans les secteurs classiques que spéciaux. Certaines concessions sont exclues du champ d’application de cette directive, notamment celles relevant du domaine de la communication électronique et de l’approvisionnement d’eau.  

  

3. Entrée en vigueur et transposition

Vous ne devez pas, dès à présent, vous dépêcher pour suivre toute une série de séminaires sur la nouvelle réglementation et décortiquer l’ensemble des textes y afférents. 
En effet, la Belgique a encore 24 mois devant elle (après la publication au Journal officiel de l’Union européenne) pour adapter sa réglementation en matière de marchés publics aux nouvelles directives. Même si la transposition pourrait être réalisée avant ce délai, l’on s’attend à ce que le législateur belge prenne le temps nécessaire à cet égard.
Les pouvoirs adjudicateurs et les entreprises sont du reste toujours à un stade d’adaptation suite à la  transposition de la précédente directive relative aux marchés publics, laquelle est seulement entrée en vigueur le 1er juillet 2013.
Comme par le passé, nous vous enverrons une invitation en temps utile pour assister à nos séminaires (gratuits) durant lesquels nous vous expliquerons les grands principes de la nouvelle réglementation et sa transposition en droit belge.  

Team

Related news

12.02.2020 NL law
Het oproepen en horen van getuigen in het bestuursrecht: hoe zit het ook al weer?

Short Reads - Het oproepen van getuigen en het horen daarvan ter zitting door de bestuursrechter heeft de Hoge Raad in zijn arrest van 15 november 2019 overzichtelijk in kaart gebracht. Dat arrest, dat door de belastingkamer in een bestuurlijke boetezaak is gewezen, is ook voor andere terreinen van het bestuursrecht van belang. Mede ook omdat het horen van getuigen buiten het fiscale bestuursrecht nog in de kinderschoenen staat. In dit bericht bespreken we daarom de mogelijkheden die er bestaan om getuigen te (laten) oproepen en hoe de bestuursrechter daarmee moet omgaan.

Read more

07.02.2020 BE law
Het finale Belgische ‘nationaal energie- en klimaatplan’ en de Belgische langetermijnstrategie: het geduld van de Commissie op de proef gesteld?

Articles - Op 31 december 2019 diende België, nog net op tijd, zijn definitieve nationaal energie- en klimaatplan (NEKP) in bij de Commissie. Het staat nu al vast dat het Belgische NEKP niet op applaus zal worden onthaald door de Commissie. Verder laat ook de Belgische langetermijnstrategie op zich wachten. Wat zijn de gevolgen?

Read more

12.02.2020 NL law
Omgevingsrecht en mobiliteit: hoe werkt het afwijken van parkeernormen in bestemmingsplannen?

Short Reads - Op grond van artikel 3.1.2, tweede lid, Bro kan een bestemmingsplan ten behoeve van een goede ruimtelijke ordening regels bevatten waarvan de uitleg bij de uitoefening van een daarbij aangegeven bevoegdheid afhankelijk wordt gesteld van beleidsregels. Van deze mogelijkheid maken gemeenteraden in hun bestemmingsplannen vaak gebruik als het gaat om parkeernormen

Read more

06.02.2020 BE law
“Eindelijk” een modernisering van het goederenrecht: de praktische impact op de juridische structurering van vastgoedprojecten

Articles - De juridische structurering van vastgoedprojecten verloopt vandaag nog steeds langs de krijtlijnen zoals in 1804 uiteengezet door de Napoleontische wetgever in het Burgerlijk Wetboek, aangevuld met bijzondere wetten (waarvan best gekend de wetten van 10 januari 1824 over het recht van opstal en het recht van erfpacht, resp. “Opstalwet” en “Erfpachtwet”). Thans – bijna 200 jaar later –  is een nieuw Burgerlijk Wetboek in opmaak.

Read more

12.02.2020 NL law
Van inspraakverordening naar participatieverordening op decentraal niveau

Short Reads - De regering stelt voor om de reikwijdte van de decentrale inspraakverordeningen te vergroten naar de uitvoering en evaluatie van decentraal beleid. Dat staat in een conceptwetsvoorstel dat op 9 december 2019 ter internetconsultatie is voorgelegd. Het conceptwetsvoorstel beoogt een wijziging van onder meer de Gemeentewet, de Provinciewet en de Waterschapswet.

Read more

24.01.2020 NL law
Can the government refrain from imposing enforcement measures if it is not within the offender’s power to comply with a standard?

Short Reads - What should be done if a stakeholder makes a request to the government for enforcement to rectify violations in a scenario where the offender does not have full power to comply because of a reliance on third parties? The Administrative Division of the Dutch Council of State ruled on 23 January 2019 that an administrative body cannot simply reject an enforcement request in such a situation, but must consider whether, for example, the imposition of an order subject to a penalty payment may provide an incentive for the actual termination of the violation.

Read more

This website uses cookies. Some of these cookies are essential for the technical functioning of our website and you cannot disable these cookies if you want to read our website. We also use functional cookies to ensure the website functions properly and analytical cookies to personalise content and to analyse our traffic. You can either accept or refuse these functional and analytical cookies.

Privacy – en cookieverklaring