Articles

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

Adoption par le Parlement européen des nouvelles directives en matière de marchés public

15.01.2014 BE law

Le 15 janvier 2014, le Parlement européen a adopté le paquet législatif concernant la modernisation des directives européennes en matière de marchés publics. De nouvelles directives remplacent les directives actuelles 2004/18 (secteurs classiques) et 2004/17 (secteurs spéciaux) ; le paquet législatif comprend par ailleurs une nouvelle directive réglant l’attribution des concessions. 

Also available in Dutch

À travers cette réforme, l’Union européenne espère non seulement renforcer l'efficacité et l'efficience des marchés publics, mais également permettre aux adjudicateurs de mieux utiliser l'instrument des marchés publics au soutien d'objectifs sociétaux communs (notamment sur le plan de l’environnement, de l’innovation, de l’emploi et de l’inclusion sociale).

1. Directives marchés publics

Les nouvelles directives en matière de marchés publics modifient, à bien des égards, les règles actuelles sans toutefois toucher aux principes de bases. Les principales nouveautés sont les suivantes :

  • l’abolition de la distinction entre les services II.A (services prioritaires) et les services II.B (services non prioritaires) et la création d’un régime spécial pour les services sociaux et autres services spécifiques ;
  • l’introduction d’une nouvelle procédure d’attribution, à savoir « le partenariat d'innovation », l’assouplissement des motifs de recours à la procédure négociée avec publicité et au dialogue compétitif ;
  • l’introduction d’un régime d’adjudication plus souple pour les autorités régionales et locales ;
  • l’extension de l’utilisation des moyens de communication électronique au cours de la procédure de passation de marché ;
  • la modernisation des procédures par une réduction des délais et un assouplissement de la distinction entre les critères de sélection et d’attribution ;
  • la simplification de l’accès aux marchés publics des PME par une réduction des charges administratives et l’incitation à diviser les marchés en lots distincts ;
  • la facilitation d’un meilleur usage qualitatif de la commande publique par une amélioration de la prise en compte des critères sociaux et environnementaux. De cette manière, non seulement le prix, mais également les facteurs sociaux et le potentiel d’innovation pourront jouer un rôle ;
  • l’obligation pour les États membres de constituer un organe de surveillance chargé entre autres de surveiller l’application des règles relatives aux marchés publics et de signaler les violations de ces règles à la juridiction compétente.

2. Directive sur les concessions

Jusqu’à présent, les directives actuelles ne s’appliquaient qu’aux concessions de travaux publics. La nouvelle directive sur les concessions contient, quant à elle, une réglementation applicable tant aux concessions de travaux qu’aux concessions de services dont la valeur se situe au-dessus du seuil de 5 millions d’euros. La directive impose une série de garanties procédurales qui visent à ce que la procédure d’attribution se déroule de manière honnête et transparente. Il incombe aux États membres de compléter et de développer davantage ces dispositions minimales s’ils l’estiment opportun.
La réglementation s’applique aux contrats de concession de travaux et services, et ce tant dans les secteurs classiques que spéciaux. Certaines concessions sont exclues du champ d’application de cette directive, notamment celles relevant du domaine de la communication électronique et de l’approvisionnement d’eau.  

  

3. Entrée en vigueur et transposition

Vous ne devez pas, dès à présent, vous dépêcher pour suivre toute une série de séminaires sur la nouvelle réglementation et décortiquer l’ensemble des textes y afférents. 
En effet, la Belgique a encore 24 mois devant elle (après la publication au Journal officiel de l’Union européenne) pour adapter sa réglementation en matière de marchés publics aux nouvelles directives. Même si la transposition pourrait être réalisée avant ce délai, l’on s’attend à ce que le législateur belge prenne le temps nécessaire à cet égard.
Les pouvoirs adjudicateurs et les entreprises sont du reste toujours à un stade d’adaptation suite à la  transposition de la précédente directive relative aux marchés publics, laquelle est seulement entrée en vigueur le 1er juillet 2013.
Comme par le passé, nous vous enverrons une invitation en temps utile pour assister à nos séminaires (gratuits) durant lesquels nous vous expliquerons les grands principes de la nouvelle réglementation et sa transposition en droit belge.  

Team

Related news

10.04.2019 NL law
Gevolgen van de Wnra: schorsing voortaan met behoud van loon en de wettelijke verhoging van loonvorderingen

Short Reads - Vanaf het moment dat ambtenaren werkzaam zijn op basis van een arbeidsovereenkomst, worden ook de civielrechtelijke bepalingen ten aanzien van deze overeenkomst van toepassing. Het gevolg is dat de overheidswerkgever en zijn werknemers te maken krijgen met fenomenen die zich in het ambtenarenrecht niet voordoen. Dit geldt bijvoorbeeld voor de mogelijkheid van schorsing zonder behoud van loon, de termijn waarbinnen aanspraak kan worden gemaakt op (ten onrechte niet betaald) loon en de wettelijke verhoging van loonvorderingen.

Read more

12.04.2019 NL law
Hoogste Europese rechter bevestigt dat overheden onrechtmatige staatssteun proactief moeten terugvorderen

Short Reads - De maand maart 2019 zal vermoedelijk de juridisch handboeken ingaan als een historische maand voor het mededingings- en staatssteunrecht. Niet alleen deed het Hof van Justitie een baanbrekende uitspraak op het gebied van het verhaal van kartelschade. Het heeft in de uitspraak Eesti Pagar (C-349/17) van 5 maart 2019 belangrijke vragen opgehelderd over de handhaving van het staatssteunrecht op nationaal niveau.

Read more

10.04.2019 BE law
Acrylamide: zijn frieten ook juridisch schadelijk voor de gezondheid?

Articles - De risico’s door de aanwezigheid van acrylamide in levensmiddelen noopten de EU tot het nemen van risicobeperkende maatregelen. Exploitanten van levensmiddelenbedrijven van bepaalde levensmiddelen (o.a. frieten, chips, koekjes, …) kregen de verplichting om tal van maatregelen te nemen.  De juridische kwalificatie van acrylamide en het regime van deze maatregelen worden in deze blog toegelicht.

Read more

10.04.2019 NL law
Casus Lotto c.s.: Aanpassing naam vergunninghouder bij nieuwe rechtsvorm? Let op de eisen van het Unierecht!

Short Reads - De Kansspelautoriteit kan de tenaamstelling van vergunningen voor onder andere Lotto en de Staatsloterij niet zomaar wijzigen als de rechtsvorm van de vergunninghouders verandert. Dit gezien het door het Unierecht gewaarborgde vrije verkeer van diensten en het daaruit voortvloeiende transparantiebeginsel. Dat blijkt uit een viertal uitspraken van de Afdeling bestuursrechtspraak van de Raad van State ("ABRvS") van 13 maart 2019. Wat betekenen deze uitspraken voor de praktijk?

Read more

Our website uses functional cookies for the functioning of the website and analytic cookies that enable us to generate aggregated visitor data. We also use other cookies, such as third party tracking cookies - please indicate whether you agree to the use of these other cookies:

Privacy – en cookieverklaring