Short Reads

La compétence étendue du juge de cessation

De uitgebreide bevoegdheid van de stakingsrechter

La compétence étendue du juge de cessation

08.09.2017 BE law

Dans un litige opposant EDF Luminus NV à VEB NV (Vlaams Energiebedrijf), la compétence étendue du juge de cessation a une nouvelle fois été clarifiée. Le litige portait notamment sur une prétendue violation de la loi relative aux marchés publics[1].

L’argument selon lequel le but était de contourner, par l’action en cessation, les nombreuses possibilités de recours que l’on n’avait pas utilisées et qui n’étaient plus disponibles sous la législation relative aux marchés publics appropriée, n’a pas été accepté. Le juge de cessation a estimé que le fait que la loi du 17 juin 2013[2] prévoit des voies de recours et des règles de procédure qui ont spécifiquement trait à l’attribution de marchés publics ne signifie pas que chaque contestation liée à un marché public doit obligatoirement se dérouler sous ces seules procédures. Étant donné qu’EDF Luminus visait la cessation d’une prétendue pratique commerciale déloyale, le juge de cessation était donc compétent.

De même, l’argument fondé sur l’abus de procédure – compte tenu du fait qu’il a fallu attendre des années pour contester la prétendue violation – n’a pas été retenu.  À cet égard, les délais prévus dans la loi du 17 juin 2013 ont, à nouveau, été considérés comme dénués de toute pertinence.

Enfin, la demande concernant la violation de la loi relative aux marchés publics a également été rejetée au fond.

Notes:

[1] La loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics.

[2]  La loi du 17 juin 2013 relative à la motivation, à l'information et aux voies de recours en matière de marchés publics et de certains marchés de travaux, de fournitures et de services.

Related news

17.04.2018 BE law
“Class action” (vordering tot collectief herstel) voor sjoemelsoftware ontvankelijk en keuze voor opt-out systeem

Short Reads - Bij vonnis van 18 december 2017 verklaarde de Nederlandstalige rechtbank van eerste aanleg te Brussel de rechtsvordering tot collectief herstel op grond van boek XVII van het Wetboek Economisch Recht (‘WER’) betreffende sjoemelsoftware voor bepaalde voertuigen ontvankelijk[1] (de ‘Groepsvordering’).

Read more

17.04.2018 BE law
Recevabilité de la « class action » (l’action en réparation collective) concernant des logiciels trafiqués et choix d’un système d’opt-out

Short Reads - Par jugement du 18 décembre 2017, le tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles a déclaré recevable l’action en réparation collective sur la base du livre XVII du Code de droit économique (« CDE ») concernant des logiciels trafiqués installés sur des voitures[1] (l’« Action Collective »). Dans ce contexte, le Tribunal a choisi le système dit d’opt-out. 

Read more

Our website uses cookies: third party analytics cookies to best adapt our website to your needs & cookies to enable social media functionalities. For more information on the use of cookies, please check our Privacy and Cookie Policy. Please note that you can change your cookie opt-ins at any time via your browser settings.

Privacy – en cookieverklaring