Short Reads

Droit sur la dénomination commerciale

droit sur la dénomination commerciale

Droit sur la dénomination commerciale

05.09.2017 BE law

À la suite d’un litige entre Omnitravel Plus BVBA (« la partie demanderesse » et appelante) et Omnia NV (« la partie défenderesse » et intimée), deux entreprises actives dans la région de Gand, la Cour d’appel de Gand a, une nouvelle fois, exposé clairement la jurisprudence relative au droit sur la dénomination commerciale[1]. En avril 2011, Omnia NV a modifié sa dénomination commerciale en « Omnia Travel » et l’a déposée en tant que marque verbale et figurative le 22 juin 2011. 

omnia travel    Omnia travel logo

Les deux dénominations commerciales ont indubitablement la même consonance et ne diffèrent que de manière très limitée sur le plan visuel. La Cour rappelle que le droit sur la dénomination commerciale naît du premier usage public (p.ex. dans la BCE, via un nom de domaine, un site internet ou la création de publicité), sans qu’une quelconque originalité ou créativité ne soit requise à cet égard. Par la loi relative aux pratiques de marché (à présent, le livre VI du Code de droit économique), une entreprise ne peut s’opposer à l’utilisation de sa marque par une autre entreprise (en l’espèce, la partie défenderesse), et ce même si cette marque est identique à sa dénomination commerciale précédemment utilisée et sans que la suppression de la marque ait été obtenue.

Par ailleurs, il ressort des faits que la partie défenderesse était la première à avoir fait publiquement usage de sa dénomination commerciale, plus précisément en date du 1er décembre 2011. Dès lors, la partie demanderesse a perdu le droit sur la dénomination commerciale étant donné (i) que la dénomination commerciale Omnitravel n’était plus utilisée en 2010 lorsque Toerisme Vlaanderen a supprimé la licence de Omnitravel ; (ii) qu’il n’a pas été démontré qu’il existait une continuité avec une activité commerciale exercée par la suite sous le même nom (prétendument via BVBA Squatra) ; (iii) que même si BVBA Squatra avait utilisé la dénomination commerciale, celle-ci a été obtenue par la partie défenderesse conformément au contrat de rachat de BVBA Squatra par Omnia NV ; et (iv) que la partie demanderesse n’a d’ailleurs été constituée qu’en date du 22 octobre 2012 et n’utilise activement la dénomination commerciale que depuis le 2 janvier 2013.

Notes:

  1. Gand 22 mai 2017, 2015/AR/3079, non publ.

Related news

20.05.2020 NL law
Stibbe in Amsterdam answers questions from consumers, small business foundations and NGOs about the coronavirus [updated]

Inside Stibbe - In a special Q&A (in Dutch), lawyers from our Amsterdam office share their legal expertise and strive to provide answers to questions put to us by consumers, self-employed persons, enterprises large and small, foundations and NGOs as a result of the corona crisis.

Read more

05.08.2020 NL law
ACM is verplicht om het besluit waarin zij afziet tot oplegging van een boete te publiceren

Short Reads - De Instellingswet Autoriteit Consument en Markt (Instellingswet ACM) verplicht de ACM om een besluit waarbij een ernstige overtreding (zoals overtreding van het kartelverbod) is geconstateerd, maar waarbij is afgezien van het opleggen van een boete toch openbaar te maken. Een dergelijk besluit beschouwt het CBb als een beschikking tot het opleggen van een bestuurlijke sanctie in de zin van artikel 12v van de Instellingswet ACM. Dat oordeelt het CBb in haar uitspraak van 18 februari 2020 (ECLI:NL:CBB:2020:92).

Read more

12.05.2020 NL law
Kroniek van het mededingingsrecht

Articles - Wat de gevolgen van de coronacrisis zullen zijn voor de samenleving, de economie en – laat staan – het mededingingsbeleid laat zich op het moment van de totstandkoming van deze kroniek niet voorspellen. Wel stond al vast dat het mededingingsrecht zal worden herijkt op basis van de fundamentele uitdagingen die voortvloeien uit zich ontwikkelende ideeën over het belang van industriepolitiek, klimaatverandering en de positie van tech-ondernemingen en de platforms die zij exploiteren.

Read more

09.07.2020 NL law
ACM geeft bedrijven meer ruimte om samen te werken voor klimaat- en milieudoelen

Short Reads - De Autoriteit Consument & Markt (ACM) wil dat Nederlandse bedrijven meer ruimte krijgen om samen te werken op het gebied van duurzaamheid. Vooral voor het bereiken van klimaatdoelen, zoals de vermindering van CO2-uitstoot, krijgen bedrijven meer mogelijkheden om onderling afspraken te maken zonder de concurrentieregels te overtreden. Dat staat in de (concept) leidraad ‘duurzaamheidsafspraken’ van de ACM.

Read more

18.03.2020 EU law
Stibbe: COVID-19

Short Reads - In view of the developments concerning the coronavirus, we hereby inform you of our business operations and the measures we take to ensure the continuity of our services to you.

Read more