Articles

Entrée en vigueur du Code de développement territorial wallon ce 1er juin 2017. Aperçu des principales nouveautés instaurées.

Entrée en vigueur du Code de développement territorial wallon ce 1er juin 2017. Aperçu des principales nouveautés instaurées.

01.06.2017 BE law

Le 1er juin 2017, le Code de développement territorial entrera enfin en vigueur. Parmi les principales nouveautés figurent l’instauration de délais de rigueur, des assouplissements normatifs, l’amélioration du dialogue autour d’un projet, diverses simplifications et clarifications en matière de demandes de permis et de dispenses ainsi que la prescription de certaines infractions.

En Wallonie, la complexité et le caractère obsolète de certaines dispositions de la réglementation en matière d’aménagement du territoire appelaient une réforme depuis bien longtemps déjà. Nombreux considéraient effectivement le CWATUP (Code wallon de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du patrimoine) comme un véritable frein à l’investissement en Wallonie. L’objectif du nouveau Code de développement territorial (CoDT) était triple : la sécurité juridique, la simplicité et une meilleure lisibilité.  

Si certains critiquent le nouveau CoDT, ils reconnaissent tout de même certaines avancées. Voici un aperçu des principales nouveautés instaurées.

1. L’instauration de délais de rigueur

Jusque-là, l’évaluation du temps nécessaire à l’obtention d’un permis était assez approximative. Les délais de délivrance des permis étaient des délais d’ordre dont le dépassement n’était pas sanctionné. Le CoDT instaure à présent des délais de rigueur pour les procédures administratives : le demandeur aura désormais la garantie d’obtenir une réponse dans un délai déterminé. Selon le cas, ce délai sera de minimum 30 jours et de maximum 130 jours. En parallèle, un mécanisme de saisine automatique des autorités compétentes est mis en place. Si le collège communal ne prend pas de décision dans le délai imparti, cette compétence est automatiquement transférée au fonctionnaire délégué qui devra se prononcer sur la demande (sans autre formalité de la part du demandeur).

2.Divers assouplissements normatifs

Le CoDT offre davantage de possibilités de s’écarter des normes. En effet, de nombreux instruments ont une valeur indicative, comme par exemple, le schéma d’orientation local ou le guide communal d’urbanisme.

3. L’Amélioration du dialogue autour d’un projet

Le CoDT prévoit la création d’un outil informatique régional qui permettra à tout demandeur de suivre l’avancement de son dossier. En outre, la possibilité est prévue d’organiser une « réunion de projet » avec les fonctionnaires, à l’initiative du demandeur de permis, en vue de présenter le projet, répondre au premières questions, lever les éventuelles ambiguïtés, etc. Enfin, le CoDT instaure l’« annonce de projet », une nouvelle modalité de consultation publique allégée  par rapport à celle de l’enquête publique. L’annonce de projet permet l’ouverture d’un dialogue avec les voisins directs d’un projet dont l’impact les concerne mais modifie peu leur cadre de vie. 

4. Diverses simplifications et clarifications

Le CoDT instaure un formulaire de demande de permis simplifié et clarifie le régime des dispenses via la mise en place d’un moteur de recherche qui permettra de vérifier si les travaux envisagés sont dispensés de permis et à quelles conditions.

5. Infractions

Le CoDT adapte les sanctions en fonction de la gravité du dossier et organise la régularisation des travaux à travers des procédures transactionnelles. En outre, il prévoit une prescription pour certaines infractions dix ans après l’achèvement des travaux et pour toutes les infractions dont les travaux auraient été exécutés avant le 21 avril 1962.    

Nous vous parlions aussi du CoDT:

 

 

Tous droits réservés. Le contenu de cette publication a été rédigé de la manière la plus précise possible. Ceci étant, nous ne pouvons offrir aucune garantie quant à l’exactitude et l’exhaustivité de l’information qui y figure. Les sujets traités dans la présente publication ont été préparés et mis à la disposition de Stibbe à des fins d’information uniquement. Cette publication ne contient aucun avis juridique ou autre avis professionnel et les lecteurs ne peuvent entreprendre aucune action sur la base des informations figurant dans cette publication sans avoir consulté un conseiller au préalable. Stibbe n’est pas responsable de toute action ou décision prise par le lecteur après lecture de cette publication. La consultation de cette publication ne fait en aucun cas naître une relation avocat-client entre Stibbe et le lecteur. Cette publication ne peut être utilisée qu’à des fins personnelles uniquement. Toute autre utilisation est interdite.

Team

Related news

10.11.2017 BE law
Brussel hertekent stedenbouwkundig landschap (DEEL 2: VERGUNNINGEN)

Articles - Met een grondige facelift van de bestaande regels in het Brussels Wetboek Ruimtelijke Ordening (BWRO), wil het Brussels Gewest projectontwikkeling flexibeler maken en sneller doen vooruitgaan. Het Brussels parlement heeft de hervorming van het BWRO op 13 oktober 2017 goedgekeurd.  Een aantal nieuwigheden lijken overgewaaid uit de Brusselse regels inzake milieuvergunningen en uit het Vlaamse Gewest. Hierna een overzicht van hetgeen u zeker niet mag missen.

Read more

23.11.2017 EU law
The precautionary principle: outdated protection against authorized GMOs?

Articles - Member States must not - on the sole basis of the precautionary principle - adopt national emergency measures prohibiting certain authorised genetically modified organisms (GMOs). This was decided by the EU Court of Justice in the recent Fidenato case. While such a decision ensures a harmonized approach to GMO regulation, it undermines the possibility for Member States to prohibit the cultivation of already-authorized genetically modified crops for which there is no new scientific evidence.

Read more

14.11.2017 NL law
7 December 2017: Anna Collignon and Marleen Velthuis give a lecture about administrative and criminal enforcement action under environmental law

Speaking slot - On 7 December, lawyers Anna Collignon (administrative law) and Marleen Velthuis (criminal law) will give a lecture at the University of Amsterdam (UvA) about the possible enforcement action that companies could face under environmental law. They will  focus on the area where administrative supervision turns into a criminal investigation and provide insight into the different rules and obligations for each stage of the investigation.

Read more

07.11.2017 BE law
De Codextrein: hoe zit dat nu? Een stand van zaken

Articles - De Codextrein nadert het eindstation met (opnieuw) enkele extra wagonnetjes. Over de eerste reeks van extra amendementen werd het advies van de afdeling Wetgeving van de Raad van State ingewonnen. Dit alles had vandaag moeten worden besproken in de bevoegde Commissie van het Vlaams Parlement. Gelet op het laattijdig ontvangen van een tweede reeks van nieuwe amendementen (ter antwoord op de bezorgdheden van de afdeling Wetgeving van de Raad van State), werd de behandeling in de Commissie met één week uitgesteld.

Read more

Our website uses cookies: third party analytics cookies to best adapt our website to your needs & cookies to enable social media functionalities. For more information on the use of cookies, please check our Privacy and Cookie Policy. Please note that you can change your cookie opt-ins at any time via your browser settings.

Privacy and Cookie Policy