Articles

Un règlement plus spécifique supplante les dispositions générales relatives aux pratiques déloyales

Stibbe - Unfair competition and consumer protection - Update sept 2018

Un règlement plus spécifique supplante les dispositions générales relatives aux pratiques déloyales

26.09.2018 EU law

En cas de contradiction entre la Directive sur les pratiques commerciales déloyales[1] (et, par extension, les dispositions de transposition dans le Livre VI CDE) et d’autres prescriptions de droit européen relatives aux aspects spécifiques de pratiques commerciales déloyales, ce sont ces dernières qui prévaudront (voyez l’article 3, alinéa 4 de la Directive sur les pratiques commerciales déloyales). Ceci peut donner lieu à des discussions intéressantes, comme en témoigne un arrêt rendu récemment par la Cour de justice[2].

 

L’affaire concernait l’étiquette relative à la classe énergétique dont doivent être pourvus les aspirateurs, et ce conformément au règlement délégué nr. 665/2013[3]. Dans le litige au principal porté devant un juge belge, Dyson avait argumenté que son concurrent BSH trompait le consommateur en n’utilisant que l’étiquette énergétique prescrite, sans indiquer que la classe énergétique avait été calculée sur la base de tests réalisés avec un réservoir vide. La juridiction de renvoi a estimé que même si ces tests sont les seuls permettant d’évaluer la consommation annuelle d’énergie des aspirateurs, ils ne permettent pas de comparer correctement les appareils lorsque ceux-ci fonctionnent selon des principes différents (à savoir, d’une part, des aspirateurs qui sont équipés d’un sac à poussière dont les pores s’obstruent au fur et à mesure de l’utilisation, ceci obligeant le moteur à développer une puissance supérieure et, d’autre part, des aspirateurs qui ne sont pas équipés d’un tel sac). Il a ensuite été demandé à la Cour de justice si le fait de ne pas fournir au consommateur des informations concernant les conditions d’essai constituait une omission trompeuse.

La Cour n’a pas explicitement établi que les tests actuels ne permettent pas une comparaison correcte. Elle a plutôt restreint son analyse à l’application des dispositions juridiques pertinentes. Étant donné que le règlement délégué nr. 665/2013 tend à protéger non seulement l’environnement mais également le consommateur, il est qualifié de prescription plus spécifique qui prime sur la Directive sur les pratiques commerciales déloyales (et, partant, sur les dispositions de transition contenues dans le Livre VI CDE). De plus, vu que l’uniformisation de l’étiquette énergétique vise justement à faciliter la lecture et la comparaison pour l’utilisateur final, le règlement nr. 665/2013 s’oppose à ce que d’autres informations soient ajoutées à cette étiquette. Ceci s’applique même si les informations supplémentaires devaient clarifier,  voire refléter encore mieux la consommation énergétique  pour le consommateur : l’article 7 de la Directive sur les pratiques commerciales déloyales (relatif aux omissions trompeuses) ne s’appliquera pas. Par ailleurs, la Cour a précisé que les conditions d’essai ne peuvent en aucun cas être considérées comme des informations essentielles pour le consommateur moyen. Dans le cas contraire, elles devraient être reprises dans le règlement délégué nr. 665/2013.

Notes de bas de page:
  1. Directive 2005/29/CE du 11 mai 2005 relative aux pratiques commerciales déloyales des entreprises vis-à-vis des consommateurs dans le marché intérieur et modifiant la directive 84/450/CEE du Conseil et les directives 97/7/CE, 98/27/CE et 2002/65/CE du Parlement européen et du Conseil et le règlement (CE) no 2006/2004 du Parlement européen et du Conseil, JOUE L 149.
  2. Arrêt du 25 juillet 2018, C-632/16, Dyson v. BSH, EU:C:2018:599.
  3. Règlement délégué (UE) No 665/2013 de la Commission du 3 mai 2013 complétant la directive 2010/30/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l'étiquetage énergétique des aspirateurs, JO UE 2013 L 92, voyez notamment l’annexe II.

Team

Related news

09.01.2020 NL law
Deleting WhatsApp chats during dawn raids may cost you dearly

Short Reads - Companies should be aware that the Dutch competition authority (ACM) will not only examine electronic records and emails, but can also check WhatsApp messages during dawn raids. The ACM recently imposed a fine of EUR 1.84 million on a company for non-cooperation with a dawn raid; its highest fine so far for non-cooperation. Several of the company’s employees had left WhatsApp groups and deleted chats before handing over their mobile phones for inspection.

Read more

16.01.2020 NL law
De Amsterdamse milieuzone voor brom- en snorfietsen: voertuigen van een bepaald jaar weren is mogelijk bij ontbreken van een redelijk alternatief

Short Reads - ABRvS 20 november 2019, ECLI:NL:RVS:2019:3865 Deze blog is het vierde deel in een reeks Stibbeblogs over gemeentelijke milieuzones. In 2017 oordeelde de Afdeling over de milieuzone voor personen- en bestelauto’s met dieselmotoren in Utrecht. In 2018 presenteerde de staatssecretaris van Infrastructuur en Waterstaat haar beleid voor harmonisatie van uiteenlopende gemeentelijke milieuzones. Een jaar geleden maakten wij in een FAQ de balans op over de harmonisatie van milieuzones.

Read more

09.01.2020 NL law
Access to the file in Dutch competition procedures: too little too late?

Short Reads - Companies beware: the ACM’s and European Commission’s approach to access to the file are not aligned. According to an interim relief judge, the ACM cannot be forced to grant a company access to a broader set of documents in competition procedures. A potential error in the administrative procedure can be remedied before a court at a later stage. This is different to the right to access to the Commission’s file during administrative procedures, as acknowledged in EU case law.

Read more

10.01.2020 NL law
Is het mededingingsrecht de reddingsboei van zwakke zzp’ers?

Articles - Het toenemende aantal zzp'ers heeft ook mededingingsrechtelijke gevolgen. Volgens de ACM werkt de markt namelijk niet goed als zzp'ers door lage uurtarieven onder het bestaansminimum komen. Jan Truijens Martinez en Simone Evans bespreken in het Tijdschrift voor Arbeidsrecht in Context hoe eventuele belemmeringen die het mededingingsrecht opwerpt bij de bescherming van zzp'ers kunnen worden beperkt en of het mededingingsrecht eigenlijk wel het juiste instrument daarvoor is? 

Read more

09.01.2020 NL law
Competition rules and globalisation to face off in 2020

Short Reads - 2020 will likely revolve around the question whether competition rules should yield to globalisation and digitisation, with suggestions ranging from mere tweaks to competition rules to complementary regulation. Greater cooperation across data protection, consumer protection and competition law appears inevitable. Speedier solutions in more informal settings may become a reality, alongside more frequent use of behavioural remedies.

Read more

Our website uses functional cookies for the functioning of the website and analytic cookies that enable us to generate aggregated visitor data. We also use other cookies, such as third party tracking cookies - please indicate whether you agree to the use of these other cookies:

Privacy – en cookieverklaring