Articles

Débauchage de clientèle : un ancien employé peut systématiquement approcher la clientèle de son ancien employeur

Stibbe - Unfair competition and consumer protection - Update sept 2018

Débauchage de clientèle : un ancien employé peut systématiquement approcher la clientèle de son ancien employeur

26.09.2018 BE law

La Cour d’appel de Gand a de nouveau précisé le principe de liberté du commerce et de la concurrence dont découle la licéité du débauchage de personnel et de clientèle [1] :

« Le décret d’Allarde de 1791 a entraîné dans son sillage l’application du principe de liberté du commerce et de la concurrence. De ce fait, le débauchage du personnel et des clients d’un concurrent est en principe permis (Gand, 13 novembre 2006, NJW 2007, 370). Le débauchage de clients n’est en principe pas illégitime de par le but qu’il poursuivrait ou des circonstances dans lesquelles il aurait lieu (Gand, 6 juin 2005, Jaarboek Handelspraktijken 2005, 546 et suiv.).

La liberté de concurrence implique la liberté de faire de la publicité, de débaucher du personnel et/ou des clients, d’imiter ou de copier, d’accrocher, de refuser de vendre et/ou de livrer, de procéder à des importations parallèles, de rompre des systèmes de distribution, etc. à moins que cette liberté ne soit restreinte par des dispositions légales spécifiques et/ou des droits exclusifs, ou que l’exercice de ces droits s’accompagne de circonstances spécifiques aggravantes qui confèrent à la pratique commerciale un caractère illicite, comme le fait de créer de la confusion, la tromperie, le dénigrement, les déclarations mensongères, l’utilisation d’informations confidentielles obtenues illicitement, l’obtention d’un avantage disproportionné, l’acte de concurrence parasitaire, l’abus de droit et la tierce complicité à la rupture d’un contrat.

La prospection et le débauchage des clients, du personnel et des fournisseurs d’un concurrent sont en principe permis, même si cela est effectué par un cocontractant désigné. Le débauchage ne devient illicite qu’en raison du but qu’il vise ou des circonstances particulières dans lesquelles il a lieu. » (traduction libre)

La Cour a ensuite jugé qu’il ne peut être interdit à un ancien travailleur d’utiliser ses connaissances et son expérience acquises auprès de son ancien employeur, et ce même si ces connaissances sont liées aux fichiers clients de cet ancien employeur. Par conséquent, le démarchage systématique de la clientèle que l’on approchait auparavant pour le compte de l’ancien employeur n’a pas été jugé illicite.

Notes de bas de page:
  1. Gand 5 mars 2018, 2017/AR/1173, non publ.

Team

Related news

18.03.2020 EU law
Stibbe: COVID-19

Short Reads - In view of the developments concerning the coronavirus, we hereby inform you of our business operations and the measures we take to ensure the continuity of our services to you.

Read more

09.12.2019 BE law
Stibbe expands EU/competition practice with new partner Sophie Van Besien

Inside Stibbe - Brussels, 9 December 2019 – Stibbe welcomes EU law, competition, and regulated markets lawyer Sophie Van Besien as a new partner in its Brussels office. Her expertise will enhance Stibbe’s service offering in the Benelux and contribute to the further development of its EU/competition and regulated markets practice. Sophie joins Stibbe on 9 December 2019.

Read more

09.12.2019 BE law
Stibbe versterkt EU/competition praktijk met nieuwe vennote Sophie Van Besien

Inside Stibbe - Brussel, 9 december 2019 – Stibbe verwelkomt Sophie Van Besien, gespecialiseerd in Europees recht, mededingingsrecht en gereguleerde markten, als nieuwe vennote in het Brusselse kantoor. Sophie’s expertise zal Stibbe’s dienstverlening in de Benelux versterken en bijdragen aan de verdere ontwikkeling van zijn EU/competition en regulated markets praktijk. Sophie vervoegt Stibbe op 9 december 2019.

Read more

09.12.2019 BE law
Stibbe renforce sa pratique de droit européen et de la concurrence par la venue de Sophie Van Besien en qualité d’associée

Inside Stibbe - Bruxelles, le 9 décembre 2019 –  Stibbe a le plaisir d’accueillir Sophie Van Besien, avocate spécialisée en droit européen, droit de la concurrence et des marchés réglementés, en qualité de nouvelle associée au sein de son cabinet bruxellois. Son expertise permettra d’enrichir les prestations actuelles du cabinet au Benelux et de contribuer au développement de son activité en droit européen et en droit de la concurrence ainsi que des marchés réglementés. Sophie Van Besien rejoint Stibbe ce 9 décembre 2019.

Read more

This website uses cookies. Some of these cookies are essential for the technical functioning of our website and you cannot disable these cookies if you want to read our website. We also use functional cookies to ensure the website functions properly and analytical cookies to personalise content and to analyse our traffic. You can either accept or refuse these functional and analytical cookies.

Privacy – en cookieverklaring