Articles

Les premiers plans d’aménagement directeurs sont en cours d’élaboration !

Les premiers plans d’aménagement directeurs sont en cours d’élaborati

Les premiers plans d’aménagement directeurs sont en cours d’élaboration !

30.05.2018

A la suite de la réforme du CoBAT intervenue par l’ordonnance du 30 novembre 2017, le Gouvernement bruxellois a adopté, le 3 mai 2018 plusieurs mesures réglementaires indispensables à la mise en œuvre des « plans d’aménagement directeurs » (PAD). Le Ministre-Président a, pour sa part, donné, le 8 mai 2018, pour instruction à Perspective.brussels (bureau bruxellois de la planification) d’entamer le travail d’élaboration des projets de PAD pour plusieurs pôles stratégiques de la Région de Bruxelles-Capitale (Mediapark, Loi, anciennes casernes d’Ixelles, etc).

Pour rappel, le PAD est un nouvel outil de planification qui a été créé par l’ordonnance du 30 novembre 2017 en vue d’intégrer les schémas directeurs dans le CoBAT et de développer rapidement les zones considérées comme stratégiques pour Bruxelles. Il s’agit d’un instrument protéiforme qui peut contenir, à la fois, des dispositions indicatives et des dispositions réglementaires et qui peut régler tant les affectations que les caractéristiques des constructions, la structuration des voiries, la protection du patrimoine et la mobilité et le stationnement.

L’objectif des PAD est de permettre, en une seule opération, la mise en œuvre d’un projet important. Dans le périmètre qu’il couvre, les dispositions réglementaires du PAD abrogent, en effet, les dispositions tous les autres plans et règlements qui leur sont contraires (PRAS, PPAS, RRU, RCU, PRM, PCM et permis de lotir).

Aux fins de permettre le recours au PAD, le gouvernement a adopté les arrêtés suivants :

1)  Un arrêté du 3 mai 2018 (qui est entré en vigueur le 10 mai dernier) relatif au processus d'information et de participation du public préalable à l'élaboration des projets de PAD. L'article 30/3, § 1er, al. 2, du CoBAT impose, en effet, que, préalablement à l'adoption d'un projet de PAD, l'administration en charge de la Planification territoriale organise un processus d'information et de participation du public. Cet arrêté a pour objet de déterminer les modalités de ce processus.

Ce processus est, en substance, organisé comme suit :

  • L'instruction du Ministre compétent adressée à l'administration de procéder à l'élaboration d'un projet de PAD est publiée au Moniteur belge. Au plus tard 30 jours après cette publication, l'administration met à la disposition du public, sur son site internet, une série d’informations (la décision du ministre, un document explicatif synthétisant le diagnostic et les principaux enjeux identifiés, les objectifs poursuivis et le périmètre d'intervention envisagé), l'adresse courriel, l'adresse postale et le numéro de téléphone du point de contact auprès duquel le public concerné peut obtenir des informations à propos du PAD envisagé et demander à être invité à la réunion d'information et de participation, ainsi qu’un formulaire en ligne par le biais duquel le public concerné peut demander à être invité à cette réunion.
  • Les informations susvisées restent accessibles sur le site internet de l'administration jusqu'à la fin de la procédure d'adoption du PAD.
  • Dans les 30 jours de la publication au Moniteur belge de l'instruction du Ministre compétent, l'administration fait savoir que les documents et informations susvisés sont disponibles sur son site internet en commandant la publication d'un avis dans au moins deux journaux de langue française et deux journaux de langue néerlandaise et en avertissant par courriel le(s) Collège(s) des bourgmestre et échevins de la (ou des) commune(s) dont une partie du territoire est couverte par le périmètre d'intervention envisagé ou située à proximité de ce périmètre, pour publication sur le site internet de la commune et affichage aux valves communales.
  • Au plus tard 90 jours après la publication au Moniteur belge de l'instruction du Ministre compétent, l'administration organise au minimum une réunion d'information et de participation ouverte au public concerné. Au plus tard 15 jours avant cette réunion, l'administration communique la date, l'heure et le lieu de la réunion d'information et de participation sur son site internet, par les mêmes moyens que ceux prévus pour la communication relative à la présence des informations pertinentes sur son site internet (journaux et communes). Elle communique aussi cette information à toute personne, membre du public concerné, qui a demandé à être invitée à la réunion.
  • Elle mentionne également, sur son site internet et par les mêmes canaux d'information, l'adresse courriel et l'adresse postale du point de contact auquel le public concerné peut adresser, dès ce moment, ses observations et suggestions sur le PAD envisagé et l'adresse de l'administration où le public concerné peut être reçu par une personne chargée de prendre acte des observations et suggestions formulées oralement sur le PAD envisagé. Cette possibilité est ouverte au minimum pendant deux demi-journées par semaine et une fois par semaine sur rendez-vous de 17 à 19h. La personne chargée d'acter les observations et suggestions orales remet sur-le-champ une copie de celles-ci au membre du public concerné qui les formule.
  • Les observations et suggestions sur le projet de PAD sont envoyées et ou formulées sur place (auprès de l’administration) au plus tard 30 jours après la date de la réunion d'information et de participation.
  • Au plus tard 15 jours après la réunion d'information et de participation, l'administration met à la disposition du public, sur son site internet un compte-rendu des débats tenus lors de la réunion, qui reste accessible sur le site de l'administration jusqu'à la fin de la procédure d'adoption du PAD.
  • La réunion d'information et de participation, de même que l'invitation à cette réunion ne peuvent pas avoir lieu pendant les vacances scolaires de Pâques, d'été et de Noël.
  • L’administration peut, si elle le souhaite, utiliser des voies d'information complémentaires et/ou organiser des mécanismes de participation complémentaires.
  • Le déroulement de la phase d'information et de participation préalable à l'adoption du projet de PAD fait l'objet d'un rapport de synthèse rédigé par l'administration qui comprend la liste complète des démarches entreprises, des réunions organisées et de toute autre initiative prise par l'administration, la synthèse des principales observations formulées par le public concerné à propos du projet de PAD envisagé et les divers comptes rendus prévus par l’arrêté. Il est joint au dossier soumis au Gouvernement en vue de l'adoption du projet de plan et publié sur le site internet de l'administration, où il reste accessible jusqu'à la fin de la procédure d'adoption du PAD.
  • Dans sa décision d'adoption du projet de PAD, le Gouvernement, motive expressément sa décision sur chaque point s’écartant des observations émises.

2)      Un arrêté du 3 mai 2018 (entré en vigueur le 23 mai 2018) modifiant l'arrêté du 23 novembre 1993 relatif aux enquêtes publiques et aux mesures particulières de publicité en matière d'urbanisme et d'environnement. Cet arrêté vise à intégrer le PAD dans la procédure d'enquête publique.

Ces mesures réglementaires préalables ayant été adoptées, le Ministre-Président Vervoort, en charge du développement territorial, a adopté plusieurs arrêtés ministériels, le 8 mai 2018, en vue d’inviter l’administration à entamer le travail d’élaboration des projets de PAD pour les zones suivantes : Bordet, quartier de la gare de Bruxelles-Midi, Delta-Hermann-Debroux, anciennes casernes d’Ixelles, Heyvaert, Josaphat, Mediapark, porte de Ninove, gare de l’Ouest et Loi.

Chacun de ces arrêtés ministériels contient les premières lignes directrices quant à l’aménagement de ces pôles jugés stratégiques pour le développement de Bruxelles, en raison de la maîtrise publique du foncier, de leur potentiel de développement significatif, de leur localisation, etc.

Toutes les informations pertinentes sur ces différents pôles peuvent être consultées sur le site de Perspective.brussels.

 

Team

Related news

08.10.2018 NL law
Een nieuw VN-verdrag met al bestaande verplichtingen over mensenrechten en bedrijfsleven?

Short Reads - Na een langdurig onderhandelingsproces is op 19 juni 2018 een eerste conceptversie van een  VN-verdrag over mensenrechten en bedrijfsleven bekendgemaakt. Dit verdrag staat in het teken van een nieuwe benadering van de relatie tussen de plicht van Staten om mensenrechten te beschermen en de verantwoordelijkheid van bedrijven om specifiek ten aanzien van mensenrechten maatschappelijk verantwoord te ondernemen. Vraag is echter of er juridisch veel nieuws onder de zon is.

Read more

05.10.2018 NL law
Presentaties seminar Dienstenrichtlijn en Detailhandel

Articles - Met het arrest van het Europese Hof van Justitie en de vervolguitspraak van de Afdeling bestuursrechtspraak van de Raad van State in de zaak Visser Vastgoed in Appingedam is vast komen te staan dat de Dienstenrichtlijn van toepassing is op bestemmingsplannen die detailhandel reguleren.

Read more

10.10.2018 NL law
Ongevraagd advies Raad van State: normering van geautomatiseerde overheidsbesluitvorming

Short Reads - Op 31 augustus 2018 heeft de Afdeling advisering van de Raad van State (hierna: "Afdeling advisering") een 'Ongevraagd advies over de effecten van de digitalisering voor de rechtsstatelijke verhoudingen' betreffende de positie en de bescherming van de burger tegen een "iOverheid" uitgebracht. Het gebeurt niet vaak dat de Afdeling advisering zo een ongevraagd advies uitbrengt. Dit onderstreept het belang van de voortdurend in ontwikkeling zijnde technologie en digitalisering in relatie tot de verhouding tussen de overheid en de maatschappij.

Read more

04.10.2018 BE law
Nieuw tijdperk voor Vlaamse woonreserves aangebroken

Articles - De Vlaamse regering beoogt het wettelijk kader in de zogenaamde "woonresergebieden" (waaronder de woonuitbreidingsgebieden) grondig te wijzigen. Ofwel krijgen de gebieden de volwaardige status als woongebied, ofwel krijgen ze een andere bestemming dan wonen. De regeling laat toe om gemeenten voor een openruimtebestemming te laten kiezen. Hierna een overzicht van het voorstel van de Vlaamse regering en de reactie van de adviesraden op het voorstel.

Read more

Our website uses cookies: third party analytics cookies to best adapt our website to your needs & cookies to enable social media functionalities. For more information on the use of cookies, please check our Privacy and Cookie Policy. Please note that you can change your cookie opt-ins at any time via your browser settings.

Privacy – en cookieverklaring