Articles

Une publicité licite peut devenir illicite sous le nez d’un concurrent

Stibbe - Unfair competition and consumer protection - Update sept 2018

Une publicité licite peut devenir illicite sous le nez d’un concurrent

26.09.2018 BE law

Le 7 mai 2018, la Cour d’appel de Gand[1] a de nouveau précisé un certain nombre de circonstances pouvant amener à considérer l’exercice de la liberté du commerce et de la concurrence comme une pratique commerciale illicite. La liberté de concurrence implique en principe la liberté de faire de la publicité et de débaucher une clientèle. Ces pratiques commerciales sont seulement susceptibles de devenir illicites à partir du moment où elles s’accompagnent de circonstances spécifiques et aggravantes.

 

 

L’affaire portée devant la Cour d’appel de Gand concernait des courtiers en assurances concurrents. Bien que les parties défenderesses aient leur siège d’exploitation ailleurs, elles stationnaient constamment leurs deux camionnettes et une remorque publicitaires au siège social de l’une d’entre elles, situé tout près du siège social de la partie demanderesse. La légalité du message publicitaire même n’a pas été contestée. Ceci étant, les véhicules étaient clairement visibles à la sortie et dans la salle d’attente du commerce de la partie demanderesse.   

La Cour a estimé que la publicité menée ainsi et la (tentative de) débauchage de clientèle était, en l’espèce, illégale en raison des circonstances accompagnantes. Pour arriver à ce constat, la Cour a pris plusieurs éléments en considération : (i) les parties défenderesses n’ont pas démontré qu’elles avaient besoin des camionnettes et de la remorque à l’adresse de leur siège social (ces véhicules ont d’ailleurs à peine bougé) ; (ii) les parties défenderesses n’ont pas non plus démontré que l’exploitation du commerce  s’effectuait bel et bien à l’adresse du siège social, et, enfin, (iii) la publicité a manqué son objectif dans la mesure où elle était uniquement visible depuis le espaces du commerce de la partie demanderesse et non – ou à peine – depuis la voie publique. Compte tenu de ces circonstances accompagnantes, les parties défenderesses se sont rendues coupables de pratiques commerciales déloyales, violant ainsi l’article VI.104 du Code de droit économique.

Notes de bas de page:
  1. Gand 7 mai 2018, 2017/AR/1413, non publ.

Team

Related news

20.05.2020 NL law
Stibbe in Amsterdam answers questions from consumers, small business foundations and NGOs about the coronavirus [updated]

Inside Stibbe - In a special Q&A (in Dutch), lawyers from our Amsterdam office share their legal expertise and strive to provide answers to questions put to us by consumers, self-employed persons, enterprises large and small, foundations and NGOs as a result of the corona crisis.

Read more

12.05.2020 NL law
Kroniek van het mededingingsrecht

Articles - Wat de gevolgen van de coronacrisis zullen zijn voor de samenleving, de economie en – laat staan – het mededingingsbeleid laat zich op het moment van de totstandkoming van deze kroniek niet voorspellen. Wel stond al vast dat het mededingingsrecht zal worden herijkt op basis van de fundamentele uitdagingen die voortvloeien uit zich ontwikkelende ideeën over het belang van industriepolitiek, klimaatverandering en de positie van tech-ondernemingen en de platforms die zij exploiteren.

Read more

18.03.2020 EU law
Stibbe: COVID-19

Short Reads - In view of the developments concerning the coronavirus, we hereby inform you of our business operations and the measures we take to ensure the continuity of our services to you.

Read more

09.12.2019 BE law
Stibbe renforce sa pratique de droit européen et de la concurrence par la venue de Sophie Van Besien en qualité d’associée

Inside Stibbe - Bruxelles, le 9 décembre 2019 –  Stibbe a le plaisir d’accueillir Sophie Van Besien, avocate spécialisée en droit européen, droit de la concurrence et des marchés réglementés, en qualité de nouvelle associée au sein de son cabinet bruxellois. Son expertise permettra d’enrichir les prestations actuelles du cabinet au Benelux et de contribuer au développement de son activité en droit européen et en droit de la concurrence ainsi que des marchés réglementés. Sophie Van Besien rejoint Stibbe ce 9 décembre 2019.

Read more